Rhynchosporiose

La rhynchosporiose, provoquée par le champignon Rhynchosporiose sacalis, est la maladie de l’orge qui apparait la plus précocement. Elle se conserve sous la forme de mycélium sur les résidus de cultures et redémarre en se développant sur les repousses. Des conditions de températures comprises entre 2 à 27° et une hygrométrie très élevée (au moins 95%) sont nécessaires pour enclencher la sporulation. A la sortie de l’hiver, la maladie est généralement présente sur les étages inférieurs de l’orge. En cas de précipitations à répétition, elle peut se propager aux autres feuilles. Si la ligule est atteinte, la présence du champignon peut entrainer la mort prématurée de toute la feuille.

Le champignon provoque l’apparition de taches pâles sur les feuilles, les gaines des feuilles et les épis. Les premiers symptômes se manifestent généralement sous la forme de lésions ovales, de couleur vert pâle. À mesure que les lésions se développent, une bordure brun foncée apparaît, tandis que le centre de la lésion reste vert pâle ou brun pâle. Les lésions confluent souvent, formant de larges zones autour desquelles le jaunissement des feuilles est très fréquent. L’infection survient souvent à l’aisselle des feuilles, ce qui peut générer une chlorose, voire le dépérissement du reste de la feuille.

Symptômes de la rhynchosporiose
La rhynchosporiose apparaît souvent en foyers. Les taches ne sont pas identiques sur la face inférieure et la face supérieure de la feuille surtout en début d’attaque.
Symptômes de la rhynchosporiose
En fin de cycle, le centre des taches se dessèche et devient blanc.

Dès l’automne, la maladie s’implante via des contaminations par le sol : l’inoculum se conserve sur les résidus de culture à la surface et dans le sol. Les spores produites sont alors disséminées sur les plantules lors d’épisodes pluvieux.

Pendant l’automne et l’hiver, sous l’influence de températures fraîches et la pluie, la maladie s’étend en provoquant des symptômes typiques..

Au printemps : l’épidémie évolue en progressant d’étages foliaires en étages foliaires. Le champignon sporule abondamment sur les parties des feuilles atteintes. Les pluies vont disperser ces spores sur les étages foliaires supérieurs.

Lutte agronomique

La lutte agronomique préventive consiste à incorporer les débris de récolte au sol, à choisir une variété peu sensible ainsi qu’à limiter le retour d’orge trop fréquent dans la rotation.

Lutte phytosanitaire

Pour la lutte directe contre la rhynchosporiose, il faut s’appuyer sur l’état sanitaire de la parcelle et sur les conditions météorologiques. En cas de persistance de temps frais, le temps de latence peut être long.

Produits conseillés : en association avec un produit fongicide
HELIOSOL ®
CALANQUE ®
ESCAPADE ®

PRODUITS POUR LES PROFESSIONNELS : Respecter les usages, doses, conditions et précautions d’emploi.